Les croix

 

Elles étaient au nombre de huit, il n’en reste que sept, l’une d’entre elles ayant été cassée. On peut voir sur son socle une inscription indiquant qu’elle fut dédiée à la mémoire de la famille Daubenton.

Toutes ces croix sont en pierre et de même style. Elles furent toutes élevées au début du XVIIIe siècle, sauf celle du cimetière, à la dévotion, d’un certain nombre de familles du village.

            

Références :
Gresigny-Sainte-Reine (sur le territoire de la bataille d'Alesia) par Roger Socirat