Le nom de la commune

Evolution du nom de la commune à travers les siècles

 

On retrouve trace de beaucoup d’écritures.

En   886 : Gysciniacus lisez Grysciniacus (Cartul Saint Seine)
En 1030 : Grisiniacum
En 1140 : Grisinetum
En 1150 : Gresigneum
En 1158 : Grisigné (Cartul Saint Etienne)
En 1162 : Grisignei (Fontenay)
En 1174 : Grésigni (J laurent)
En 1227 : Grisigneum (Fontenay)
En 1240 : Grésini ou Grésigny
En 1339 : Grésigney ou Grésingney
En 1342 : Grange de Grésigné et village de Grésigney
En 1360 : Grisini est dit de la Prévoté deBaigneux
En 1366 : Grésiney
En 1473 : Grésigné
En 1636 : Grésiny
En 1752 : Guersigney
Au XVIIIe siècle : Grésigny sous Sainte Reyne
Au XIXe siècle : Grésigny Sainte Reine ou sous Alize

Comme paroisse, Grésigny dépendait avant la Révolution du diocèse d’Autun, l’archidiaconé de Flavigny, de l’archiprêté de Touillon, mais selon Courtépée (IV, 272), elle aurait été anciennement à la présentation de l’abbé de Fontenay. Depuis le concordat, il dépend du diocèse de Dijon, archiprêté de Semur et doyenné de Flavigny.

Aujourd’hui, elle fait partie de l'ensemble paroissial Alesia Sainte Reine dans le doyenné Auxois Nord.