Anecdote

 En 1924, le jour du mariage de Marie RATTOT et Henri DULION, il y eu un charivari sur la place du village, pendant la cérémonie à la mairie, organisé par les jeunes du village, mécontents des jeunes mariés. Le futur mari n’étant pas de Grésigny et ne connaissant pas les coutumes, on aurait oublié de lui dire d’arroser sa vie de célibataire avec les jeunes du village, la semaine avant le mariage.

De plus, la future mariée aurait insultée ces mêmes jeunes en les traitants d’ours. Ceux-ci ont donc eu huit jours pour préparer leur farce. Même le curé s’y est trompé, lorsqu’il venait au devant du cortège et qu’il a vu celui-ci, il était prêt à les accompagner à l’église.

Ref. Les Ainés Ruraux "Conte moi mon canton" Commune Gresigny-Sainte-Reine